FOURS À PAIN

TRADITIONNELS

info@fourapain.ca

(514) 346-6247

Faire construire

Service clé en main

Mon équipe et moi construirons pour vous, dans les règles de l’art et de la tradition, un magnifique four à pain en argile. Au cours des 16 dernières années, j’ai pu expérimenter et améliorer ma technique de construction sur une multitude de fours à pain. L’expérience acquise vous assure d’un produit final de grande qualité. Il faut compter deux semaines pour la construction.

Déroulement : Le premier jour, deux personnes construisent le socle et coulent la dalle de béton. On laisse sécher pendant quelques jours. La 5e journée, huit personnes construisent le four en argile. Au cours des jours suivants, je colmate les fissures qui apparaissent lorsque l’argile sèche. Les deux derniers jours sont consacrés au grand feu et à l’installation du toit. Enfin, je vérifie le bon fonctionnement du four à pain. Ensuite, à vous le plaisir de l’utiliser !

La construction d’un four à pain constitue toute une expérience! Il est possible pour vous, si vous le souhaitez, de participer à la journée de construction du four avec l’équipe.

Apprendre

Atelier d’un jour

Nos ateliers se donnent l’été seulement et se remplissent très vite.

Réservez vos places rapidement !

Vous aimeriez construire vous-même votre four à pain ? Je peux certainement vous aider. Au cours des 16 dernières années, j’ai développé une méthode simple et rapide de construction de four à pain en argile. Aussi, depuis 2004, je partage mon savoir-faire en offrant chaque été des ateliers d’un jour auxquels des centaines de personnes ont déjà participé. Ces ateliers de construction de four à pain se donnent chez moi, dans le joli village de Saint-Charles-sur-Richelieu. Le cours vous permettra de bien comprendre chaque étape de la construction du four. Vous pourrez ainsi éviter les erreurs lorsque vous entreprendrez la construction du vôtre.

Fours à pain Jean Laberge

Le grand nombre de fours à pain que j’ai construits au fil des années m’a donné une solide expérience. En vous faisant bénéficier de mon savoir-faire, je peux vous éviter bien des tracas. L’atelier s’adresse à tous : bricoleurs et néophytes, hommes et femmes.

Mes réalisations

Réalisations des élèves

Méli-mélo

Le bonheur

Samedi matin, beau matin, j’allume le four à pain. J’ai comme une envie de croissants chauds. Je cuirai en même temps une couple de fougasses et du pain au chocolat pour les jeunes. Samedi soir, on invite les amis. Bonne idée. On se fera un festin de pizzas cuites dans le four à pain ! Pour profiter de la chaleur tombante du four, je laisserai des bines cuire toute la nuit dans un pot de grès. T’imagines, demain matin ? Après, je réchaufferai le four un peu, et je laisserai mijoter un gigot tout l’après-midi. Quelle fin de semaine ! J’pourrais plus me passer de mon four à pain.

Fours à pain Jean Laberge

Technique

Le four à pain est composé de trois éléments distincts, soit le socle, le four et le toit, qui peuvent être modifiés de façon indépendante.

I. Socle

Le socle est fait principalement de bois ou de pierre. Une multitude de possibilités déclinant de ces deux matériaux s’offrent à vous. Vous pouvez choisir un socle en rondins, par exemple, ou en bois équarri, assemblé à mi-bois ou à queue d’aronde. Peut-être préférez-vous la pierre des champs ou le bloc de ciment recouvert de pierre plate ?

II. Four

Je ne fabrique que des fours sans cheminée. La grande efficacité du four à pain tient en partie à cette absence de cheminée. Des précautions doivent cependant être prises pour obtenir une bonne combustion. L’orientation du four, son emplacement, son environnement, la hauteur de sa voûte sont autant d’éléments qui maximiseront son efficacité et faciliteront son utilisation. L’argile des champs est un excellent produit, mais de nos jours nous pouvons trouver mieux. J’utilise de l’argile déshydratée car elle donne un meilleur rendement. Sa capacité à emmagasiner la chaleur est supérieure, elle est plus facile à travailler et est moins propice aux fissures. Par contre, elle est plus dispendieuse

III. Toit

Le toit vient apporter la touche finale. Il donne au four de l’envergure et de la personnalité. Mais par-dessus tout, il le protège. Il est impensable de laisser un four en argile sans protection contre les intempéries. Il se dégraderait beaucoup trop rapidement. Certains souhaitent accroître l’intégration du four à son environnement. Je privilégie alors pour le toit du four le même matériau que celui qui recouvre le bâtiment principal. Si vous choisissez avec attention les différents éléments de votre four à pain, vous profiterez non seulement d’un four d’une grande qualité mais aussi d’un élément de décor très agréable à regarder, qui fera l’envie de tous.

Fours à pain Jean Laberge

Matériaux

Il est possible pour vous de fabriquer vous-même votre four à pain. La liste des matériaux nécessaires est fournie ci-dessous. Contactez-moi si vous souhaitez que je vous expédie le kit de démarrage afin de vous procurer tout ce dont vous aurez besoin

Fours à pain Jean Laberge

Chevrons préfabriqués en pruche

Fours à pain Jean Laberge

Pièces de pruche pré-coupées pour socle

Assemblage en damier 54 x 78 x 24 po.
Fours à pain Jean Laberge

Pièces de pruche pré-coupées pour socle

Assemblage à queue d’aronde 54 x 78 x 24 po.
Fours à pain Jean Laberge

Planches & couvre-joints

Planches faîtières en pruche pré-coupées pour le toit
Fours à pain Jean Laberge

Porte en fonte

Communiquer avec le fournisseur directement
Fours à pain Jean Laberge

Corbeaux en pin

Fours à pain Jean Laberge

Structure de bois pour le soutien de l’argile

L'ensemenceur de fours à pain

«Au cours des 16 dernières années, j’ai eu le plaisir de construire plus de 150 fours à pain aux quatre coins du Québec et de la Nouvelle-Angleterre. L’expérience acquise vous assure d’un produit final de grande qualité.»

Fours à pain Jean Laberge

Jean Laberge

Prénom et nom

Courriel

Message